hamburger-paillasson-mag régal

                                   

                    Pour mon 1er Monday Music Miam, je vous propose un hamburger en paillasson trouvé dans le numéro de novembre 2013 du magazine Régal. Ce qui m'avait plu en le réalisant, c'était l'idée du hamburger sans pain, donc facile à improviser et l'association épinards/tomates qui devait donner à coup sûr un côté "haut en couleurs" et très sain à ce petit plat complet...! Et bien sûr, je n'avais pas été déçue. Le seul hic c'est que je n'avais pas eu la présence d'esprit de photographier mon "oeuvre" avant de la manger, plutôt goûlument je dois dire, car après avoir préparé quatre beaux hamburgers et m'étant servie en dernier, j'étais impatiente de passer à l'étape dégustation, moi aussi !

                           Alors, pour vous régaler, commencez par éplucher et râper 600g de pommes de terre puis mélangez-les à 4 c.à soupe rase de farine. Faites chauffer 4 c.à soupe d'huile dans une poêle, formez 8 petits tas de pommes de terre dans vos mains, déposez-les au fur et à mesure dans la poêle chaude et écrasez-les avec une spatule pour former un petit paillasson de la taille de vos steaks. Faites cuire 10 min de chaque côté puis égouttez sur du papier absorbant et gardez au chaud. Faites ensuite cuire vos steaks hâchés 5 min à la poêle.

Déposez dans chaque assiette un paillasson de pommes de terre, quelques pousses d'épinards, de la moutarde selon votre goût, le steak, à nouveau quelques pousses d'épinards, 2 tranches de tomate, 3 rondelles d'oignon rouge, assaisonnez, recouvrez avec un autre paillasson et servez sans attendre.

 

 

Bon pour le "miam", c'est fait, et la musique alors ?!

 

Elle ne pouvait commencer que par ces quelques mots "Donnez-moi madame, s'il vous plaît, du ketchup pour mon hamburger..." débutant le célèbre Rock'n' Dollars de William Sheller. Ce morceau qui date seulement (!) de 1975 a aussi donné son nom au 1er album studio de William Sheller en tant que chanteur. Dans cette chanson que l'auteur-compositeur-interprète dit avoir écrite en 5 minutes, il se moque des chansons francophones qui utilisent des mots anglophones et c'est grâce à ce succès qu'il va lancer sa carrière. Pour moi, c'est un souvenir d'enfance : un 45 tours sur la platine de la salle à manger familiale déclenchant une douce euphorie qui nous pousse à danser autour de la table !

 

William Sheller - Rock'n'dollars

 

Si vous voulez en savoir plus sur le Monday Music Miam,

allez donc jeter un coup d'oeil par ici !

Et si vous voulez d'autres idées de hamburgers, allez donc voir

par la jolie sélection du chef Simon.